Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conatus

vive la crise

24 Septembre 2009, 19:35pm

Publié par Schneckenburger

Pour se convaincre que le libéralisme l'a emporté... Voilà le début de l'émission "vive la crise !" sur Antenne 2, prélude à l'annonce du revirement socialiste.

Ce qu'ils présentaient comme le pire, mais qu'ils souhaitaient, est finalement avéré !

« Vive la crise »
lundi 12 mai 2008
par copernic

Le 22 février 1984, Antenne 2, co-organisant avec la Fondation Saint-Simon « Vive la crise », en partenariat avec Libération qui publia un hors-série pour l’occasion, oeuvra beaucoup à la pédagogie du libéralisme ! Yves Montand, mi-narrateur, mi-récitant, explorait les ressources cachées de la crise française. Parmi ces exercices de politique-fiction, la parole était donnée à Denis Kessler, Alain Minc, Michel Albert. L’entame de l’émission, même prise isolément, veut tout dire des élites social-libérales. Le plus grave est qu’elles ont imposées tout ce dont, alors, elles ne faisaient que rêver.

Présentation d’un « flash spécial » par Christine Ockrent

« Madame, Monsieur, bonsoir. Conseil des Ministres exceptionnel aujourd’hui à l’Élysée. Le porte-parole du gouvernement vient à l’instant d’en révéler la teneur : le gouvernement a arrêté une série de mesures d’urgence destinées à enrayer l’aggravation des déficits des dépenses publiques, à commencer par la Sécurité sociale. Voici une première liste de ces mesures [...] :

- Le nombre des médicaments remboursés sera considérablement réduit (la liste en sera publiée dans les jours qui viennent) ;

Le montant du forfait hospitalier à la charge du malade est augmenté de 300% ;

- Les allocations familiales seront supprimées pour tous les foyers dont les ressources dépassent 8 000 francs par mois ;

- Les retraites seront versées par la Sécurité sociale, leur montant sera réduit de 20 à 70% selon les catégories ;

- L’indemnisation des chômeurs sera diminuée de 20%.

D’autres mesures seront annoncées demain, on n’en sait pas plus pour l’instant, mais déjà ces décisions du gouvernement apparaissent évidemment comme un événement politique et économique majeur. Rien n’avait filtré de leur préparation, même si l’aggravation de la conjoncture en explique l’urgence. »

Yves Montand apparaît :

« Rassurez-vous ! Tout cela n’est pas vrai. Ce flash est un faux et ces nouvelles sont imaginaires. Mais [sourire] avouez que vous avez eu peur ! Parce que dans le fond, ces mesures, elles sonnent vraies. Elles donnent une idée de ce qui nous attend si la crise s’aggrave. Tous les jours, comme moi, vous entendez parler de catastrophes économiques, d’inflation, de chômage, etc. Alors qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui s’est déréglé dans le monde ? Et puis moi, je suis comme vous, j’aimerais bien y voir clair, et comme vous, je me sens embarqué dans une énorme affaire qui m’échappe. Alors comme vous l’avez sans doute fait, j’essaie de comprendre et de me faire expliquer tout ça clairement. En fin de compte, je me suis aperçu que leur fameuse crise, quand on en raconte l’histoire, toute l’histoire, cela peut devenir aussi passionnant qu’un film. Vous allez voir... »

http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article147 

Commenter cet article